Obésité & Grossesse riment avec dangers ?

Echographie femme enceinte

Souvent sujette à de nombreux préjugés, la question de la maternité chez les femmes en surpoids n’est pas aussi complexe qu’on pourrait l’imaginer. Une grossesse présente toujours des risques de complications, la question est de savoir quelles sont les complications supplémentaires que peut causer l’obésité, avant la grossesse et jusqu’à l’accouchement.

Quels efforts pour tomber enceinte ?

Pour commencer, le délai de conception d’un bébé peut être un peu plus long pour les femmes en surpoids car dans certains cas, la fertilité est réduite à cause d’une anomalie de l’ovulation. Cela dit, des traitements médicaux permettent de stimuler les ovaires afin de résoudre ce problème éventuel.

Beaucoup de femmes s’astreignent à une perte de poids avant de se lancer dans une grossesse. Il faut savoir que ce n’est pas vraiment nécessaire. Perdre quelques kilos ne diminuera pas les complications. Par contre cela peut permettre d’appréhender la grossesse avec un confort supplémentaire. En fait, les médecins conseillent simplement aux femmes d’être le plus en forme possible avant de tomber enceinte.

Des risques pendant la grossesse

Une des principales inquiétudes des femmes enceintes réside dans la prise de poids. Si vous êtes en surpoids, ne croyez pas que vous aurez l’interdiction de prendre le moindre kilo. En fait, il est conseillé aux femmes dont l’IMC est supérieur à 30 de prendre au maximum 7 kg pendant leur grossesse. En cas de prise de poids supérieure, les risques de macrosomie (bébé de plus de 4 kg) augmentent. De même, les risques d’hypertension gestationnelle et d’anomalies métaboliques néonatales peuvent être accrus par une trop forte prise de poids.

Les risques de diabète gestationnel sont également à prendre en compte. En sachant que la pratique d’une activité physique comme la marche à pied permet de réduire ces risques.

Il sera également plus difficile de détecter les malformations lors de l’échographie.

Finalement, les risques de complications sont quasiment les mêmes que pour une femme mince. Concrètement, il suffira simplement d’une surveillance plus spécifique de la tension et du taux de glycémie afin de prévenir le diabète gestationnel.

Quelle mise au monde préférer ?

L’accouchement peut également se révéler plus compliqué sur certains points pour les femmes obèses.

A commencer par la durée. Il se peut en effet que le travail ait du mal à commencer.

Le monitoring fœtal peut rencontrer des difficultés pour enregistrer les contractions en raison de l’épaisseur de la paroi abdominale. Le monitoring utérin peut également être perturbé mais il existe des solutions de remplacement comme l’électrohystérographie (enregistrement électrique).

Les césariennes sont plus fréquentes pour les femmes obèses. Il existe aussi un risque supplémentaire d’échec de la péridurale ainsi qu’un risque de thrombo-embolie.

Etre obèse et enceinte n’a rien d’insurmontable, il s’agit simplement d’être davantage vigilante et consciente des risques de complications médicales. Durant cette étape clé de la vie, le tout est d’être bien entourée, que ce soit par le corps médical (consulter un diététicien peut s’avérer très utile) et par votre entourage.