Les 4 points importants de l’alimentation d’une femme enceinte

alimentation maman

Lorsqu’elle attend bébé, la femme enceinte doit particulièrement faire attention à son alimentation. La fatigue et tout ce qu’être enceinte suppose doit être compensé par un meilleur apport en protéines, fibres et vitamines. A l’inverse, les graisses saturées doivent être limitées. La prise de poids pendant la grossesse est normale, elle est en moyenne comprise entre 9 et 15kg.

Une alimentation saine et équilibrée pendant la grossesse.

Une alimentation saine et équilibrée est la clé du bon développement du fétus et du bien-être de la mère pendant la grossesse. Le fétus s’alimente et reçoit de l’oxygène uniquement grâce à sa mère, à travers le placenta. De là l’importante d’une alimentation complète et équilibrée de la part de la maman.

Pendant la grossesse, les besoins énergétiques de la femme augmentent autour de 500 kcal par jour pour pouvoir affronter les nouvelles exigences physiques. Cela suppose une plus grosse quantité de protéines, vitamines et sels minéraux combinés comme il se doit au hydrates de carbone et graisse.

Sans doute, l’une des caractéristiques de la grossesse est l’augmentation du poids, produit en partie par le stockage de graisses, de fluides mais aussi à la croissance de la taille des seins et des organes internes comme l’utérus. Grossir de 9 à 15 kilos est tout à fait normal. 

C’est pour cela que les femmes enceintes ne doivent pas trop se préoccuper de l’augmentation de leur poids, si bien sûr elles ont une alimentation saine et équilibrée et que celui-ci reste dans la normale. C’est aussi important de faire de l’exercice régulièrement mais aussi se reposer le plus possible.

En aucun cas, sauf prescription médicale, il ne faut faire un régime pendant la grossesse.

Plus de protéines pendant la grossesse

Dés le début de la grossesse, les besoins en protéines augmentent. Composées par des substances chimiques appelées aminoacides, les protéines agissent sur la formation des os, des muscles, de la peau et des organes vitaux. Il est donc recommandé d’augmenter l’apport en protéines pendant la grossesse pour permettre au fétus de bien grandir. Celles-ci sont présentes notamment dans le lait et produits laitiers, mais aussi dans les légumes, la viande maigre, le poisson, les fruits secs et la levure de bière.

Modérer les hydrates de carbone

Les hydrates de carbone sont la source d’énergie principale de l’organisme. Ils apportent une grande partie des calories quotidiennes et sont présents dans le pains, les céréales et les pâtes. Ils sont importants et ne doivent pas être supprimé, mais il ne faut pas non plus en abuser, surtout ceux qui contiennent de la farine blanche et du sucre. A haute dose, ces aliments entrainent un surplus de sucre dans le sang, dans l’organisme de la mère comme dans celui du bébé, ce qui peut engendrer du diabète.

Réduire son apport en graisse

Comme les hydrates de carbone, il n’est pas conseillé d’abuser de produits gras, mais il ne faut pas non plus les supprimer totalement puisqu’ils aident l’organisme à utiliser certaines vitamines, protéines et hydrates de carbones. Cependant, la consommation de graisses saturées doit être limitée pendant la grossesse, privilégiez les graisses non saturées plus saines pour la santé.

Vitamines et minéraux pour le bon développement du fétus

Les vitamines et minéraux sont essentiels au bon développement de l’organisme, notamment le fer et le calcium. Le mieux étant de les trouver dans l’alimentation, mais dans certains cas, votre médecin vous recommandera des compléments alimentaires.

Anne-So 1001pharma

Anne-So 1001pharma

Anne-Sophie est Directrice Artistique et Community Manager de 1001pharma, elle s'occupe donc d'animer la communauté et de la partie graphique. Véritable beauty addict, elle passe ses journées à lire les blogs beauté une tasse de thé à la main !