Le déni de grossesse rime t-il avec un test de grossesse ?

deni-de-grossesse

Le déni de grossesse touchent depuis toujours les femmes de toutes âges, de toutes catégories socio-professionnelles mais également les mamans qui on déjà un ou même plusieurs enfants.

 

Le déni de grossesse qu’est-ce que c’est ?

Le déni de grossesse se définit comme le fait pour une femme enceinte de ne pas avoir conscience de l’être. Plus simplement être enceinte sans le savoir.

Les symptômes habituels qui coïncident avec la grossesse passent inaperçus :

  • Pas de nausée
  • Le ventre reste plat
  • Les règles sont régulières
  • Prise de poids mineur entre 3 et 5 kg
  • Dans certains cas on observe aucun changement de taille.

 

Le déni de grossesse partiel ou total

Aujourd’hui on dénombre deux types de déni de grossesse :

  • Partiel -> Quand la femme se rend compte avant d’accoucher qu’elle est enceinte.
  • Total -> Quand la femme accouche sans même le savoir

 

Comment savoir si j’ai un déni de grossesse ?

Les tests de grossesses qu’ils soient urinaires, salivaires ou alors la prise de sang sont tous capables de vous dire si oui ou non vous êtes enceinte. Attention néanmoins à leur fiabilité.

La prise de sang est aujourd’hui le test de grossesse le plus fiable avec 0 % d’erreur. Néanmoins, il reste le test le plus contraignant.

Le test urinaire est quant à lui la méthode la plus utilisée par nous les femmes pour savoir si un bébé se cache en nous, il a un taux de fiabilité de 99%.

Enfin le test salivaire avec un taux de fiabilité de 98%, reste la méthode la moins utilisée, mais il peut permettre d’obtenir une confirmation après le test urinaire par exemple.

 

Le rôle de l’entourage

Le déni de grossesse intervient bien souvent quand le couple ne désire pas d’enfant. Quand la naissance du bébé intervient, les parents ne sont pas préparés mentalement à l’idée d’avoir un bébé. Rien n’est prêt dans la maison pour accueillir le nourrisson. La famille et les proches de la nouvelle maman ont un rôle très important à jouer. Aider les nouveaux parents, soutenez-les, conseillez-les dans leur nouveau rôle qu’ils n’ont pas eu le temps de répéter.

Si une maman à déjà vécu un déni de grossesse, j’aimerais qu’elle nous fasse partager son expérience pour enrichir ce blog et nos connaissances.