Mon bébé ne veut pas dormir, que dois-je faire ?

0010176394C-1920x1280

Le Docteur Stéphane Romano, pédiatre à Boulogne Billancourt, revient sur les problèmes de sommeil du nourrisson.

Il faut que bébé trouve son rythme

Le médecin a un rôle essentiel sur les conseils et les informations à donner aux parents, sur la mise en place des rythmes de vie et du sommeil de l’enfant.

Les rythmes veille-sommeil de l’enfant se mettent en place très progressivement les premiers mois de vie et deviennent nets vers 3 mois. Ces premiers mois sont marqués par des rythmes alimentation- veille-sommeil.

Le bébé alterne :
- la veille calme où le bébé est actif ;
- la veille agitée, marquée par des pleurs ;
- le sommeil calme ;
- le sommeil agité où l’enfant bouge beaucoup, fait des grimaces.

Les phases agitées sont généralement marquées par des pleurs ; il faut donc rappeler aux mamans qu’avec un peu de patience, le bébé se calme seul ou dans les bras.

Les troubles du sommeil peuvent correspondre soit à un trouble de l’endormissement, soit à des réveils nocturnes, soit aux deux associés.

0010176187C-1920x1280Vérifier que tout va bien

Il convient par de bonnes questions et un examen clinique complet d’éliminer une cause organique, qu’elle soit digestive (reflux gastro-œsophagien, œsophagite), ORL (hypertrophie amygdalienne) ou respiratoire (toux nocturne). Les troubles de l’endormissement peuvent être bénins et sont fréquents lors des étapes normales du développement (acquisition de la marche, phase d’opposition, acquisition de la propreté), ou après des changements de mode de garde, ou voyages par exemple. Ces troubles sont le plus souvent réglés en discutant avec les parents et en réfléchissant à l’organisation de la chambre, aux règles familiales. Les troubles de l’endormissement peuvent être plus sévères et correspondre à une angoisse de séparation provenant  de l’enfant ou des parents. L’interrogatoire doit rechercher une histoire familiale de séparation ou les signes d’une dépression maternelle.

Les réveils nocturnes nécessitent des consultations longues afin de poser l’histoire familiale, détailler l’histoire de la grossesse, raconter le vécu de l’accouchement, et rechercher une dépression maternelle pour enfin pouvoir proposer une aide psychothérapique.

À retenir

• Devant un trouble du sommeil du nourrisson, il convient d’éliminer une cause organique digestive, ORL, ou pulmonaire sans accentuer l’angoisse donc en donnant beaucoup de temps d’observation et d’écoute.

• Si les troubles du sommeil des premiers mois de vie peuvent être résolus par des conseils simples de guidance parentale, les troubles du sommeil de l’enfant nécessitent des consultations plus longues à la recherche d’une histoire familiale ou d’une dépression le plus souvent maternelle.

Pour en savoir plus : 
L’enfant et son sommeil. Médecine et enfance février 2004 ; p. 55-80.

Dr Stéphane ROMANO
Pédiatre, Boulogne-Billancourt. 

 

Nutriben

Nutriben

Nutribén est le spécialise de l'alimentation infantile. Nous nous sommes entourés de pédiatres pour répondre aux questions les plus fréquentes qu'une maman (ou un papa) peut se poser lorsque bébé arrive !